Depuis quelle est débarrassée de sa fonction de propagande, la peinture est une écriture très libre, qui stimule parfaitement l’inconscient, débouchant sur des objets d'art uniques. Il y a autant de styles de peinture que de musiques.
Autant de variantes, d’actes, et d’œuvres.

La figuration est comme des paroles sur un fond musical, l’abstraction, va de la plus pure comme une note pure, à une symphonie fantastique, ou bien Mozart.
J’ai dessiné 25 ans, comme l’aurais fait un musicien qui crée des jingles de pub, ou sctechs.

Aujourd'hui je crée des objets uniques sensibles, d'une taille sérieuse, avec une logique de développement qui fait œuvre.
L’artiste puise alors dans ce puit sans fond, dans l’espoir d’y trouver peut être le sens de sa vie.

 

Pourquoi cet artiste est intéressant ?

La première réponse est que pour cet artiste né en 1960, nous arrivons en 2019 à plus de 40 années de dessin et de peintures dans différents domaines et que cette expérience est rare.

Dés ses 16 ans (1976), le talent est là, après il faut étudier (beaux arts) vivre, gagner sa vie, élever des enfants et utiliser pour cela son talent. (voir la biographie).

 

Dessinateur de talent pendant 25 ans, pour la pub et les magazines, l'illustration, sera son principal domaine avec les meilleurs de sa génération à Paris de 1990 à 2007.

Puis, l'époque change et la peinture devient l'objectif. 10 années à se battre commencent pour peindre, exposer, vivre.

Au début dans un esprit abstrait avec quelqes réussites à Paris et à l'étranger et un grand salon en 2017 à maison et objet avec des créations métal.

Parallèlement il crée des objets symbolique, ses œuvres sont dans des musée de la franc maçonnerie à Bruxelles et en Allemagne.

 

Pourquoi 2018 et 2019 sont le début d' une période prometteuse ?

 

Si l'expérience est là, il faut cependant parfois des déclic.

Cette période est prometteuse, car à 59 ans, Stéphane Cauchefer depuis fin 2018, se réconcilie dans sa globalité.

De l'adolescent à l'homme d'expérience, l'ensemble ne fait enfin plus qu'un et la peinture devient naturelle.

Naissent aujourd'hui des œuvres qui ont donc la puissance et la liberté de l'abstraction, la conscience de la couleur

le tout associé au rythme de construction d'un dessinateur exceptionnel qui a encore sa poésie d'adolescent.

Une passerelle rare entre l'abstraction et la figuration.

 

 

  • Au 21ém sciècle l'hypnose n'est pas une surprise et nous acceptons l'idée que notre inconscient parle.
    Le dessin et la peinture sont à ce titre des outils d'exploration merveilleux.

    Depuis mes premiers dessins d'adolescent l'écriture automatique est mon appareil poétique.
    Peintre dessinateur ou dessinateur peintre, la ligne graphique comme un chemin de vie, la couleur comme un rythme, une énergie.

    J'ai eu la chance pendant 40 ans de vivre en explorant le monde graphique en qualité de dessinateur et créateur.
    J'ai vécu avec l'illustration, la légèreté, l'humour, puis le symbolisme, le sens en direction artistique, l'abstraction en peintre libre avec ses jeux infinis d'espace, en sculpture en concepteur de décoration et enfin en figuration libre associée à la peinture pour créer des peintures pleines et présentes.
    Et en 2019, à 58 ans, je reviens enfin à mes premières émotions.

    Les artistes sont pour moi, des hommes ou des femmes, capables d'être des médiums.

Stéphane CAUCHEFER                        2019 FRANCE
 
Je crois qu'un artiste est un être capable de fermer les yeux, et de continuer d'évoluer dans le noir profond sans peur,
conscient d'être plus que la vie elle même, un être, un esprit dont la vie ne se limite pas à celle présente.

  • 19/02/2018

 

"Tout part de la calligraphie à condition d'en sortir"

disait Yves Klein à la sorbonne en juin 1959

Pékin 2016 La cité interdite
Pékin 2016 La cité interdite

"Dans une vie antérieure votre mari était un calligraphe chinois"

dit à ma femme en 1990, une voyante qui ne me connaissait pas... et 25 ans plus tard........

in Korea Juin 2016
in Korea Juin 2016
Tokyo 2016
Tokyo 2016

 

 

Deux personalités que j'aime

Jean Tinguely et Yves Klein

Paris 1958

 

Et puis aussi....

Cézanne, Picasso, Jean Dubuffet, Pierre Soulages, Chilida, Fabienne Verdier,

Joan Mitchell, Naotsugu Hashimoto Joël Froment, Heidi Rosin, Laina Hadengue, Nakajima Hiroyuki,  Jean Pierre Ruel,  Mamabril Mariela Armenise

Jérôme Pergolesi, etc...