Petite biographie:

 

Né en 1960, j'arrive aujourd'hui en 2020 à plus de 40 années de dessins, d'encres, de sculptures et de peintures.

Dès mes 16 ans, mon besoin d'expression est dans mes premiers dessins et les peintures sur les murs de l'école.

Mais il  faut étudier ( Fac de droit ), puis survivre au courant conceptuel de l'époque ( école des beaux arts de Nantes ), rentrer à paris, gagner ma vie, élever des enfants.

Jeune directeur artistique vers 27 ans en agence de communication, j'ai vu venir à moi ces artistes/illustrateurs qui nous proposaient leur savoir faire. J'ai choisi dès 1990 d'être de ceux là et de démarcher sur Paris et en province, avec mon book de dessins sous le bras.

 

Très vite, j'ai eu du succès et la chance de dessiner pour beaucoup d'agences, magazines ou éditeurs connus.

 L'illustration, pendant 18 ans, sera donc mon domaine avec les meilleurs de ma génération, comme Martin Jarrie, Delhomme, Zaü ... En 2000 je crée une galerie place de la Bastille où j'avais mon atelier d'illustrateur et j'expose nombre d'entre eux. Puis, l'époque change vite et la crise de 2008 marque la fin de mon activité de commandes de dessins.

 

Commencent alors 10 années de peintures et d'expositions personnelles et je m'installe à Bordeaux en 2014.

Au début, mon idée de la peinture s'opposant à l'illustration je me suis volontairement plongé dans l'abstraction.

En 2016, je donne une forme matérielle à mes créations dans des découpes, bois et métal.

En 2017 je participé au salon Maison et objet et crée des œuvres pour des hôtels et des particuliers.

 

2018/2019/2020...

 

Arrive enfin le moment du lâcher prise... ré-introduisant la figuration dans ma peinture, j'ai le sentiment de me rapprocher de celui que je suis.

                         Stéphane CAUCHEFER      Mars 2020

"L"histoire a commencé à 16 / 17 ans

"Quand mon professeur de dessin m'a encouragé à peindre trois grands murs de mon école, la peinture devint mon identité, ma passion."

Mon professeur s'appelait Joël Froment, prix de Rome 1958 et il est en 2020 toujours mon ami.

Le dessin ci-dessous est l'esquisse à l'aquarelle de cette première peinture de 3 m, aujourd'hui disparue.

1977

1978/1980 - 17 à 19 ans

Beaux arts de Nantes 1983/1986

Nantes était à cette époque la première école des beaux arts développant l'art conceptuel. Je n'en avais pas conscience et ce fut une période difficile.

Désapprendre pour apprendre... c'est plus facile quand on ne sait pas grand chose,. J'en ai perdu mon latin et une partie de ma poésie mais j'ai découvert le volume.

Peintures et dessins par centaines lui permettent de tenir
Stéphane CAUCHEFER ici à 22 ans, dans son atelier à Nantes au début des années 80

Beaux arts de Nantes - ARRIERE PLAN en haut à droite

Atelier Nantes

1987/89/90  Le studio de création de l'artiste à Paris

1990/1997 pub et magazines

Début de l'activité professionnelle en indépendant. A la fin des beaux arts, travaillant dans une sérigraphie j'apprends des techniques que je vais utiliser après pour l'illustration. Réalisant ainsi la séparation de la ligne et de la couleur je vais donner une grande fraîcheur et avoir du succès

Dessins réalisés pour le magazine Figaro madame années 1995/96
Dessins réalisés pour le magazine Figaro madame années 1995/96
Pour la marque Mauviel de casseroles
Pour la marque Mauviel de casseroles

Clarins, L'Oréal, les agences de pub comme Mc Cann, Australie, Publicis, Boiron, La Banque Populaire, le CIC, la Caisse d'épargne et des magazines féminins comme Elle, Figaro madame, cuisine gourmande et des éditeurs...

La seconde écriture

1997/2008    pub et des magazines avec une nouvelle écriture, une nouvelle poésie, photoshop aussi

Deuxième période, une nouvelle écriture graphique

Après les années "figuratives", je prends conscience que le trait peut être autre chose qu'un geste et que dessiner dans la construction permet des

registres plus grands et symbolique.

Cette prise de conscience s'est faite avec des artistes comme Calder ou Tinguely et  permettra de traiter des sujets pour Dassault, l'Aérospatiale, Renault, des banques comme la Caisse d'Epargne, Banque Direct, Réunica, la Poste, la RATP, la Banque Populaire

 Ce travail inspirera La Maïf pour des films d'animation et Disney récupèrera le personnage à la tête en triangle pour le symbole de l'Atlantide

Création de la galerie Arquebusier Année 2000      Exposition ici de Chen Jiang-Hong

Exposition de l'ami de toujours, Joel Froment - prix de Rome 1958, maître de l'art construit

2008 "fin" de la période de l'illustration...

Internet et le départ de la génération de 68, puis la crise de 2008, la diminution des commandes accélère ma décision d'inventer à nouveau pour vivre encore de mon art.

Période 2008/2014  Début des créations hors commandes. Il est temps de poser les fondamentaux, d'apprendre à créer à hors commande.        Je crée alors mes propres pinceaux pour retrouver en grand le trait de mes dessins.

comment Se perdre pour se retrouver...    2008/2015    les formes abstraites...

TIRAGE NUMERIQUE SUR PAPIER D'ART - REEDITION POSSIBLE SUR DEMANDE
TIRAGE NUMERIQUE SUR PAPIER D'ART - REEDITION POSSIBLE SUR DEMANDE

Cliquez sur les images...

Bordeaux 2014/15, le volume, l'espace, l'obsession de la ligne les creations metal

Stéphane CAUCHEFER - Bordeaux 2016
Stéphane CAUCHEFER - Bordeaux 2016

2017 - 2018 Après Pékin, Cauchefer fait couler l'encre pour un hôtel à Jakarta et des découpes métal pour le grand hôtel de la paix à Reims et aux Caraïbes

Nantes exposition Mars 2017

Paris exposition à Maison et objet - Septembre 2017

Bordeaux Juin 2018

Bordeaux Septembre 2018

Retour au dessin et à l'illustration, pour mieux revenir en puissance vers la peinture figurative !

 

 

 

 

Novembre 2018

 

Du figuratif et du portrait...

2018/2019  Retour de la figuration dans la peinture

L'ABSTRACTION FIGURATIVE

Janvier 2019

Dans le jardin de mon père
Dans le jardin de mon père

2019, le déjeuner sur l'herbe

Lyon 2019
Lyon 2019

PARIS 2019

2020

Monaco Août 2020